Actualités

L’importance des stratégies de test des applications mobiles

Le lancement d’une application d’entreprise est précédé d’une énorme quantité de travail dont le seul but est de développer un outil utile pour les clients et les utilisateurs. En outre, il faut que cet outil réponde aux normes de qualité attendues de tout logiciel. Outre le soin apporté à la conception de l’interface utilisateur, des tests d’applications mobiles doivent être effectués avant d’en lancer une sur le marché. Et, en cours de route, de nombreuses décisions doivent être prises.

Définition du public cible

Comme il fallait s’y attendre, il existe plusieurs stratégies possibles pour un test application d’entreprise. Tout commence par la définition de votre public cible et de votre marché. En d’autres termes, il s’agit de décider où l’application sera disponible et qui vous voulez toucher. En ce sens, choisir de développer une application compatible avec le système d’exploitation mobile de Google, Android, impliquera plus de travail. Cela ne signifie pas que le choix est mauvais, mais le nombre élevé d’appareils différents équipés d’Android rendra le développement et les tests beaucoup plus complexes.

Importance des tests

En réalité, la décision idéale serait d’être présent sur tous les marchés possibles, pour autant que le budget alloué à l’application mobile le permette. Cependant, chaque entreprise doit tenir compte de son public avant de commencer le développement : si, par exemple, votre cible est le secteur des entreprises et que vous disposez de données montrant que les modèles prédominants sur ce marché sont des iPhones, il serait plus logique de concentrer les efforts sur la création et le test d’une application de qualité pour iOS.

Quoi qu’il en soit, la fragmentation d’Android rend le travail de développement et de test des applications mobiles beaucoup plus complexe. Et par conséquent, la décision d’être ou non sur Google Play sera la première décision importante.

Cependant, la vérité est qu’il est conseillé de tester votre application sur différents appareils. Approximativement, le faire en utilisant entre 5 et 10 modèles différents est idéal pour assurer le succès de l’application sur différents écrans, tailles, systèmes d’exploitation…

Dispositifs réels ou simulés ?

Ensuite et une fois l’application développée, il est temps de décider de la stratégie de test à suivre. Il faudrait donc choisir entre les tests sur des appareils réels ou sur des émulateurs. Et chaque option présente des avantages et des inconvénients différents.

Par exemple, tester des applications mobiles sur des appareils réels vous permet d’obtenir des résultats plus fiables. En effet, vous pourrez vérifier à 100 % ce que sera l’expérience de l’utilisateur dans chaque cas d’utilisation. Cependant, ces appareils réels impliquent une acquisition et une maintenance. Ce qui augmentera les coûts de développement de votre application. En outre, vous devrez supposer que certains appareils ne pourront pas être testés, car ils ne sont pas disponibles dans le pays même.

D’autre part, le recours à des émulateurs pour les tests de développement avant le lancement d’une application d’entreprise peut donner de faux positifs. Cependant, nombre de ces émulateurs sont disponibles gratuitement et sont à code source ouvert. Ce qui ouvre tout un monde de possibilités lorsqu’il s’agit de tester des applications mobiles.